MODOU DIOUF
Maître d’hôtel de l’Alkimia :

De son arrivée comme troisième commis, un mois après l’ouverture d’Alkimia, fin 2010, à aujourd’hui, Modou Diouf a grimpé un à un les échelons de son métier pour devenir le maître d’hôtel emblématique de l’Alkimia. À travers lui, l’état d’esprit de l’établissement s’exprime pleinement. L’enfant de Pikine aime le contact et s’épanouit dans le challenge. Remarqué par Adama Ba, lui-même maître d’hôtel, Modou compose en premier son numéro quand il est à son tour nommé maître d’hôtel, fier de partager l’immensité du chemin parcouru. Puis vient le moment de l’annonce à sa mère. Comment lui dire ? Modou se tait, lui prend la main. Les mots ne peuvent plus rien. Sa maman le sait : son fils souffre de bégaiement. Maîtriser ses émotions est son défi quotidien. Oui, Modou est bègue mais la plupart de ses clients ne l’ont jamais remarqué. Modou, en as de la communication, a su le muer en d’immenses qualités : l’écoute, le respect, la détermination et la tolérance.

Sa parole est impeccable.